Les arômes du vin

Choisissez votre cuvée vin en fontion des arômes que vous aimez. Sélectionnez d’abord la couleur du vin, l’arôme, et découvrez notre sélection sur-mesure

Agrumes

Pamplemousse, citron, citron vert ou mandarine.

Amande

Tous les arômes des fruits à coques : amande, noisette, noix.

Baies rouges

Arômes de baies rouges mûres telles que le cassis, la fraise, la mûre, la myrtille.

Beurre & Brioche

Dans les vins blancs, la fermentation peut développer un côté beurré / brioché à la dégustation.

Epices

Clou de girofle, noix de muscade, réglisse, cannelle, poivre et vanille, pour des vins élevés en fût de chêne.

Floral

Toute la palette aromatique florale dont le jasmin, la violette ou la rose.

Fruits tropicaux

Le voyage des papilles avec des arômes de melon, goyave, litchi, ananas, fruits de la passion.

Genêt et buis

Arômes de fleurs fraiches herbacées souvent présents dans le cépage sauvignon.

Herbes atomatiques

Arômes aromatiques aux allures d’herbe coupée, d’aneth, de thym ou de menthe.

Mineral

Un vin minéral est un vin qui présente une certaine salinité.

Moka

Le moka fait partie d’un bouquet fumé, toasté, café pour des vins le plus souvent élevés en fût de chêne.

Petits fruits rouges

Petite baie rouge acidulée telle que la groseille.

Prune et cerise

Fruits d’arbres à noyaux tels que la prune ou la cerise qui s’expriment souvent dans le cabernet ou le merlot.

Verger

Fruits d’arbres tels que la pêche, la pomme ou la poire.

Plonger dans l’univers du vin, c’est s’aventurer dans un voyage sensoriel. Voici une plongée dans les étapes de dégustation et la diversité des arômes du vin.

Les étapes de dégustation :

L’observation visuelle : avant même de porter le verre à vos lèvres, observez la couleur du vin à la lumière.

L’étape olfactive : approchez votre nez du verre et inhalez profondément. Les premiers arômes qui vous parviennent constituent ce que les experts appellent “le nez”. C’est ici que les premières notes florales, fruitées, épicées ou boisées peuvent être détectées. Aérez votre verre et les arômes secondaires s’exhaleront.

La dégustation en bouche : la première gorgée est souvent un préambule aux arômes plus subtils. Sentez la texture du vin, la façon dont il enveloppe votre langue, puis laissez-le évoluer. Les arômes se révèlent davantage à mesure que le vin interagit avec l’air.

La rétro-olfaction  : expirez doucement par le nez après avoir avalé pour percevoir les arômes qui remontent dans votre nez. Cette étape, appelée rétro-olfaction, permet une expérience plus complète des saveurs.

Pourquoi ressentons nous d’autres arômes que le raisin dans le vin?

La diversité des arômes dans le vin ne provient pas uniquement du raisin lui-même, mais aussi de plusieurs facteurs :

Le terroir  : le sol, le climat et l’environnement dans lequel les raisins ont poussé influencent grandement les arômes du vin.

Les cépage : chaque cépage a ses propres caractéristiques aromatiques distinctes. Des raisins tels que le Cabernet Sauvignon peuvent présenter des arômes de cassis, tandis que le Chardonnay peut offrir des notes plus florales.

Vinification et élevage : les méthodes de vinification, le type de fûts utilisés pour l’élevage et la durée du vieillissement contribuent aux arômes complexes du vin.

Micro-Organismes impliqués dans la fermentation : les levures et les bactéries présentes pendant la fermentation peuvent générer une multitude de composés aromatiques.

Chaque bouteille raconte ainsi une histoire unique, imprégnée de son origine et du savoir-faire de ceux qui l’ont créée. La dégustation devient alors une aventure captivante, révélant la richesse et la complexité des arômes du vin.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique